INFORMATIONS PRATIQUES

Maison de repos ou court séjour

Notre résidence dispose d’une section MRPA-MRS et d’une section court séjour. Cela signifie qu’en plus d’un séjour définitif, nous offrons la possibilité de séjourner dans notre institution pour une période déterminée. Pendant une période définie à l’avance, nous assurons au sein de notre résidence les soins qui sont prodigués à domicile. Cette forme d’assistance apporte une réponse temporaire et une solution de répit aux membres de la famille qui souhaitent marquer une pause dans leur travail de prise en charge.

Pourquoi un court séjour?

→ La famille qui assure les soins à domicile souhaite une pause ou partir en vacances
→ Les soins doivent être assurés en permanence, mais ne pourront être fournis pendant une certaine période pour différentes raisons
→ Une personne ne peut envisager un retour immédiat et définitif à domicile après un séjour en hôpital

Durée maximale d’un court séjour?

La durée maximale légale est de 60 jours consécutifs maximum, avec un maximum de 90 jours par année.

Services proposés?

Pendant un court séjour vous bénéficiez des mêmes services que pendant un séjour définitif. La différence réside dans la durée du séjour. Notre équipe multidisciplinaire est quotidiennement à votre service pour vos besoins et souhaits. Vous pouvez ainsi bénéficier d’activités de détente adaptées, d’accompagnement, de soins infirmiers et de séances de kinésithérapie.

Toutes les chambres sont équipées de l’infrastructure nécessaire: lit électrique et table de nuit, table, chaise et fauteuil, garde-robe, salle de bain privative et frigo. L’apport de mobilier personnel est superflu.

Combien coûte un court séjour?

Le prix journalier est approuvé par le ministère fédéral des affaires économiques et s’élève respectivement à 60,20€ et 45,90€ pour une chambre à une ou deux personnes. Pour cette raison il est indispensable de réserver à temps votre séjour.

Beaucoup de mutualités interviennent financièrement dans le prix journalier en court séjour. Ce montant varie suivant les mutualités. Pour cette raison, nous vous conseillons de prendre vos renseignements auprès de votre mutualité.